Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse ) Un petit coin de nature très tranquille , idéal pour découvrir de belles promenades

  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )
  • Varvinay , Senonville et Savonnières en Woëvre ( Département de La Meuse )

Accueil du site > Tourisme > Patrimoine local

Patrimoine local

 

 

L’EGLISE DE VARVINAY

 

 

2glise de Varvinay site

L’ église Saint-Jean-Baptiste de Varvinay est célèbre du fait de la diffusion d’une carte postale allemande rééditée par les Français avec la légende : " Ceux que les allemands appellent sans asile , ce sont les habitants qu’ils ont enlevés de leurs demeures et emprisonnés dans les églises" .Elle montre en 1914 les réfugiés du secteur enfermés sous la surveillance d’un soldat allemand. En septembre 1914 , les civils des villages occupés sont systématiquement regroupés puis enfermés dans les églises, avant d’être déportés en Allemage. Celle de Varvinay , qui accueille les réfugiés de la contrée, est plusieurs fois touchée par les tirs d’artillerie des forts des Paroches et de Troyon , dans leurs tentatives de bombarder les installations et abris allemands disséminés sur les versants du haut du village. Elle fait l’objet d’une restauration en 1920.Dans cette église se trouve une chaire à prêcher qui est une des rares chaire à prêcher de pierres anciennes à être encore conserver dans le département . Son décor tardif , avec ses pilastres , ses arcatures et ses ornements végétaux , est d’inspiration XVIIIème siècle .

LE CALVAIRE

calvaire de Varvinay site

Ce calvaire dont la colonne repose sur un socle en forme d’autel porte l’inscription " Jubilé de 1826". Le Jubilé , indulgence plénière accordée par le pape en certaines occasions , donnait lieu à une grande fête. Aussi , la population de Varvinay a probablement fait ériger ce monument pour marquer une année sainte.

LES FONTAINES

fontaine de Varvinay site

​Cette fontaine ,située devant la Mairie,comprend trois bassins, destinés à l’origine à abreuver rapidement plusieurs troupeaux de vaches au retour des prés.Il fallait en effet éviter que les bêtes de différents troupeaux se mélangent , tandis qu’elles étaient impatientes de boire. Vers 1870-1880, il est établi que chaque village doit se doter au minimum d’une fontaine d’eau potable avec abreuvoir et d’un lavoir. A cette époque, le fontainier communal vidange et nettoie les bassins chaque semaine. 

fontaine 2 varvinay

 

 

Monument du LION 1916

lion mieux SITE

Le monument du Lion a été érigé par les fantassins bavarois en cantonnement sur les arrières du front du saillant de Saint-Mihiel , enclave allemande dans les lignes françaises . Le monument représente l’irrésistible avancée militaire allemande dans la région , les soldats ayant réussi à passer la Meuse à Saint-Mihiel en septembre 1914 et à tenir la rive gauche jusqu’en 1918 . A l’origine , la patte du lion - l’Allemagne - reposait sur une sphère représentant la Terre , mais un instituteur de Senonville la brise un jour d’un coup de fusil .

Tombe d’un officier allemand

stele lion sous la neige SITE

A​ la fin de la guerre , plusieurs tombes de soldats allemands sont regroupés à cet endroit, tandis que de nombreuses victimes gisent enterrées un peu partout dans les bois et dans les villages. Les corps sont alors rassemblés dans le cimetière militaire allemand de Gobessart, situé entre Saint-Mihiel et Apremont-la-Forêt.

​En ce lieu , où subsiste la tombe d’un officier allemand tué en 1914 , ses anciens camarades ont dressé ce monument funéraire, sous la direction du " Land de Bavières " .

L’église fortifiée de SENONVILLE

Eglide de Senonville SITE


Située à flanc de coteau en dehors du village et entourée d’un cimetière, la petite église fortifiée de Senonville a été construite et remaniée à différentes époques . Le chevet pentagonal roman serait de 1190, la nef du XIIème siècle également et la surélévation des murs des XIVème et XVème siècles, réalisée afin de créer une salle de refuge au dessus de la nef pour loger la population en cas de danger . Cette salle supérieure est accessible depuis l’intérieur de l’église par un escalier tournant , aménagé dans une tour solidaire du mur sud de la nef. La tour d’escalier est éclairée par de petites baies et les murs de comble nord et sud , sont percés de fenêtres de tir . En partie endommagée pendant la Première Guerre mondiale, l’église est restaurée en 1931 .

interieur eglise de Sen SITE

Elle est dédiée à Saint-Pierre aux Liens et renferme une belle statue de la vierge à l’enfant du XVème siècle. L’horloge de cette église a été électrifiée en 1970 . Par contre comme dans beaucoup d’églises de notre région, la cloche fut remplacée pendant la Guerre 14-18 par les allemands qui occupaient le village.

CLOCHE SENONVILLE RECENTE SITE

 

 

 

 

 

L’Eglise de Savonnières

2glise de Savonnieres site


L’église SAINT-HILAIRE est implantée dans le haut du village de Savonnières . Sa construction date de 1847 , très endommagée pendant la Première Guerre Mondiale et restaurée par la suite , elle conserve son mobilier de 1847.

AUTEL EGLISE SAV SITE
Le maître-autel du chœur du XVIIIème siècle est encadré d’un autel latéral plus petit mais de même facture et d’un autel dédiée à la Vierge ( Issu d’un dépôt fixé lors de l’évaporation de l’eau , le calcaire appelé "pierre pétrifiée " se trouve à l’état naturel dans la région ).

grotte eglise Sav

Cette église est dotée d’un clocher sans charpente de type campanile , monté à la verticale du porche . La grosse cloche , non électrifiée , peut être actionnée depuis le porche à l’aide d’une corde .

CLOCHER SAV SITE



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF